Je veux tout savoir

Irfan Pathan

Pin
Send
Share
Send


Irfan Pathan (Hindi: इरफ़ान पठान, ourdou: عرفان پٹھان) prononciation ▶, né Irfan Khan (Hindi: इरफ़ान ख़ान, ourdou: عرفان خان le 27 octobre 1984 à Baroda, Gujarat, Inde), un joueur de cricket indien qui fait partie de l'équipe nationale indienne de cricket depuis la fin de 2003. Début de sa carrière en tant que joueur de bowling swing moyen-rapide (évoquant des comparaisons avec le Pakistanais Wasim Akram ), Pathan a amélioré ses compétences au bâton pour devenir un joueur de bowling polyvalent, ouvrant même le bâton à l'occasion. Cela a conduit les critiques à le comparer à l'ancien allrounder indien Kapil Dev.1 L'amélioration de son frappeur a également coïncidé avec une perte régulière de rythme et de forme de bowling. Après avoir ouvert le bâton et le bowling à la fin de 2005 et au début de 2006, Pathan a perdu sa position dans l'équipe sous les formes Test et One-Day International (ODI) du jeu à la fin de 2006 et, en 2007, avait été abandonné de l'escouade. Il est retourné au cricket international en septembre 2007 pour le World Twenty20 inaugural, où il a pris trois guichets et a remporté l'homme du match alors que l'Inde battait ses rivaux pakistanais en finale pour remporter le tournoi.

Si le père d'Irfan avait réussi, il ne serait jamais entré dans le jeu de cricket de haut vol. Son père a déterminé qu'Irfan et son frère deviendraient des religieux islamiques. Son père a été embarrassé à la mosquée lorsqu'ils ont choisi de pratiquer leur activité préférée, le cricket, dans et autour du temple. Ajouté à la détermination de son père à entrer professionnellement dans la vie religieuse, la famille d'Irfan souffrait de la pauvreté. Cela a doublé les chances qu'il ne verrait jamais jouer en tant que membre de l'équipe nationale indienne de cricket ou dans le jeu international de haut vol. Son atteinte des deux références témoigne de sa capacité et de sa détermination à devenir l'un des meilleurs joueurs de cricket au monde.

Les premières années

Pathan a grandi avec son frère Yusuf dans une mosquée de Baroda, dans une famille pauvre. Son père a servi de muezzin. Bien que leurs parents aient souhaité qu'ils deviennent des érudits islamiques, Pathan et son frère se sont intéressés au cricket. Leurs jeux sur le terrain et à l'intérieur de la mosquée ont souvent nécessité des excuses de leur père aux fidèles musulmans qui l'ont visitée. Au début, ses livraisons n'ont pas atteint l'autre extrémité du terrain de cricket, mais des séances d'entraînement rigoureuses de six heures dans une chaleur fulgurante et le sens de la discipline de sa famille lui ont permis de progresser régulièrement. Sous la direction de l'ancien capitaine indien Datta Gaekwad, Pathan s'est levé pour gagner une place dans l'équipe de cricket des moins de 14 ans de Baroda. Lorsqu'il a été sélectionné au niveau des moins de 15 ans pour représenter Baroda dans un tournoi national, il a finalement reçu un ensemble complet d'équipements de cricket, ayant auparavant été limité à l'équipement d'occasion en raison des moyens économiques limités de sa famille.2

Pathan a fait ses débuts en première classe au cours de la saison 2000-2001, après que son compatriote du bras gauche Zaheer Khan a remporté la sélection pour l'équipe nationale, aidant Baroda à remporter le trophée Ranji. Cela a permis à Baroda de se qualifier pour le trophée Irani suivant, où la performance de Pathan a rappelé à V. V. S. Laxman Zaheer. Pathan a également perfectionné son bowling à la Fondation MRF Pace à Chennai, après avoir été référé par le sélecteur indien Kiran More.1 Début 2002, sélection gagnante pour la Coupe du monde de cricket des moins de 19 ans en Nouvelle-Zélande, où il a pris six guichets.3 En 2003, il a été sélectionné pour l'équipe India A qui s'est rendue en Angleterre et a joué dans la série nationale Challeger.4

Fin 2003, il a remporté la sélection de l'équipe indienne des moins de 19 ans pour participer à une compétition asiatique ODI au Pakistan, où il est devenu le premier joueur de quilles avec dix-huit guichets, soit plus du double de celui du deuxième principal guichetier. Sa moyenne de bowling de 7,38 s'est avérée la meilleure du tournoi, lui permettant de remporter le titre de joueur du tournoi.5 À la une de Pathan, il a remporté 9/16 contre le Bangladesh et a aidé l'Inde à sortir victorieuse du Sri Lanka en finale, avec 3/33.6 Cela lui a valu une place dans l'équipe nationale indienne pour la série 2003-2004 Border-Gavaskar Trophy en Australie.2

Début de carrière internationale

Irfan Pathan à l'Anneau d'Adélaïde

Pathan a fait ses débuts au test lors du deuxième test contre l'Australie à l'Anneau d'Adélaïde en décembre 2003. À l'âge de 19 ans, il a ouvert le bowling suite à une blessure à l'armateur gauche de Baroda, Zaheer Khan, dans un match à haut score. Il a pris le guichet de Matthew Hayden tout en donnant 150 points en un seul match.7 Il a été abandonné pour le test suivant au retour de Zaheer, mais a été rappelé pour le quatrième test au Sydney Cricket Ground après que Zaheer a été déclaré inapte. Sur un autre terrain plat, Pathan a pris les guichets de Steve Waugh, Adam Gilchrist et Ricky Ponting pour réclamer 3/106.8 Dans le tournoi ODI des trois nations contre l'Australie et le Zimbabwe qui a suivi, Pathan a été le principal guichetier avec 16 guichets à une moyenne de 31.9 En plus de deux passes à trois portillons contre l'Australie, il a remporté son premier homme international du match dans le tournoi, après avoir remporté 4/24 contre le Zimbabwe au WACA Ground à Perth.10 Sa tournée s'est terminée sur une mauvaise note après que les arbitres du match l'ont réprimandé pour se moquer du batteur australien Damien Martyn après son limogeage dans la deuxième finale.11

Pathan a ensuite dirigé l'attaque au rythme lors de la tournée d'essai de 2004 au Pakistan, en prenant 12 guichets et en jouant une proportion plus élevée de jeunes filles que n'importe quel autre joueur de bowling pour aider à assurer la première victoire de l'Inde sur le Pakistan en deux décennies.1 Il a également montré des prouesses avec la batte, marquant 49 points lors du deuxième test à Lahore après un effondrement au bâton de premier ordre.8 Il a également pris huit guichets à 17,8 dans trois ODI, dont trois guichets de premier ordre dans le cinquième ODI décisif à Lahore.10 Sa capacité à balancer le ballon dans les deux sens et ses manches à Lahore ont fait spéculer qu'il pourrait devenir un polyvalent.12 Il a remporté le prix ICC Emerging Player of the Year lors de sa cérémonie de remise des prix 2004.13 Pathan a poursuivi sa forme productive dans les ODI lors de la Coupe d'Asie 2004 au Sri Lanka, où il a émergé en tant que principal guichetier avec 14 guichets à 16,28 avec trois traits à trois guichets. Cela a continué pendant la brève campagne de l'Inde au Trophée ICC Champions 2004, où il a réclamé cinq guichets à une moyenne de 9.14

Irfan a lancé des sorts merveilleux et ramassé deux guichets. 2008

Pathan a continué d'améliorer sa frappe au bâton avec un 31 et 55 contre l'Australie en octobre 2004 à Bangalore. Cela a représenté son premier demi-siècle après l'échec des batteurs spécialisés dans le premier test. Sa carrière s'est interrompue après avoir subi une tension latérale lors du test suivant à Chennai, lui faisant manquer les tests de Nagpur et de Mumbai.15 Après avoir été négligé pour le premier test, les sélecteurs ayant opté pour trois filateurs,16 il est revenu dans le deuxième test contre l'Afrique du Sud à Kolkata, avant de se faire un nom lors de la tournée de décembre au Bangladesh. En balançant le ballon dans les deux sens, Pathan a pris 5/45 et 6/51, y compris plusieurs décisions LBW lors du premier test à Dacca pour réclamer son premier coup de dix portillons et son premier homme d'essai du match alors que l'Inde revendiquait une victoire dominante.17 Il a suivi cela avec un match de 7/118 lors du match suivant à Chittagong pour remporter 18 guichets à 11,88 pour être nommé homme de la série.8

Fin 2004, le Board of Control for Cricket en Inde a introduit pour la première fois des contrats centraux pour les joueurs internationaux et Pathan a obtenu un contrat de grade B.

L'année 2005 a commencé assez mal pour Pathan. Il n'a pu prendre que six guichets à 68,33 dans la série de tests à domicile contre le Pakistan après avoir perdu du rythme et de la précision.18 Abandonné pour la série ODI, il n'a disputé qu'un seul match au cours duquel il a concédé 67 points sans succès en huit reprises. Il a réussi à publier son premier ODI d'un demi-siècle, marquant 64 points.10 Greg Chappell est devenu l'entraîneur de l'équipe indienne à la suite de la série pakistanaise et a par la suite identifié Pathan comme un polyvalent potentiel. Il a commencé à perfectionner les habiletés de frappeur de Pathan, qui avaient jusqu'à présent donné 275 points d'essai à 19,64. Le Middlesex County Cricket Club a ensuite signé Pathan pour la saison de campagne anglaise, où il a tenté de retrouver sa forme.19

L'ère Chappell

Pathan a reçu un rappel à l'équipe ODI pour la Coupe du pétrole indien 2005 au Sri Lanka en août. Première série de Chappell en tant qu'entraîneur, Pathan a joué dans tous les matchs et a remporté six guichets. Il a montré des signes supplémentaires de retour à la forme maximale dans la série triangulaire Videocon au Zimbabwe, remportant 10 guichets à 16,1 en quatre matches et marquant un demi-siècle. Cela comprenait son meilleur résultat en carrière de l'ODI 5/27 contre le Zimbabwe à Harare.10 Il est par la suite devenu le principal portier de guichets alors que l'Inde a balayé 2-0 d'une série de tests à l'extérieur contre le Zimbabwe. Lors du premier test à Bulawayo, Pathan a pris 5/58 et 4/53 ainsi que 52 points chez un homme du match pour aider l'Inde à remporter la manche. Il a suivi cela avec 7/59 de but, son meilleur résultat en carrière dans les tests, et 5/67 dans le test final à Harare, son deuxième match de dix portillons pour établir une victoire de dix portillons. Il a de nouveau remporté l'homme des honneurs du match, et ses 21 guichets à 11,29 points l'ont vu nommé homme de la série. Cela n'a fait de lui que le troisième quilleur après Anil Kumble et Johnny Briggs à remporter 21 guichets dans une série de deux matchs.8

À son retour en Inde, Chappell a expérimenté avec Pathan en l'utilisant comme batteur d'ouverture dans la série Limited Overs Challenger avant la fin de la série 2005 contre l'équipe de cricket du Sri Lanka. Pathan a ensuite pris la troisième place de l'alignement au premier ODI contre le Sri Lanka à Nagpur, où il a marqué 83 points sur 70 balles pour aider l'Inde à obtenir un total de 6/350.10 Pathan a également pris 4/37 et 3/38 à Mohali et Baroda respectivement pour remporter deux prix homme du match, remportant dix guichets à 25,6 pour toute la série. Pathan a poursuivi sa solide forme ODI avec un autre homme de la performance de match de 3/23 et un coup de 37 points contre l'Afrique du Sud à Bangalore. Après avoir marqué deux canards consécutifs dans la série de tests contre le Sri Lanka, Pathan a remporté une ouverture dans le deuxième test à Delhi, après une maladie écartée de l'ouvreur régulier Virender Sehwag. Pathan a marqué 93 points pour aider à établir un objectif gagnant. Dans le match suivant à Ahmedabad, il a marqué 82 points et combiné dans un stand de siècle avec V. V. S. Laxman pour relancer l'Inde après un premier effondrement au bâton. Il a également remporté sept guichets à une moyenne de 26 points dans la série, que l'Inde a remporté 2-0.8 Pathan a admis plus tard qu'il avait été déçu de ne pas avoir réussi un siècle d'essai.20

Après ses bonnes performances en 2005, Pathan a reçu une promotion en décembre pour un contrat de grade A par le Board of Control for Cricket en Inde.21

Pathan a connu un nouveau début d'année difficile en 2006 lors de la tournée d'essai au Pakistan. Lors des deux premiers matchs test disputés sur des surfaces planes à Lahore et Faisalabad, il a eu peu de succès contre les batteurs pakistanais, prenant un total de deux guichets tout en concédant 319 points. Il a profité des bonnes conditions de frappeur lui-même et a marqué 90 dans un partenariat de deux siècles avec le gardien de guichet Mahendra Singh Dhoni à Faisalabad. Pathan a rencontré le succès avec le ballon lors du troisième test à Karachi, où il est devenu la première personne à réclamer un coup du chapeau lors du premier match du test et le premier Indien à réussir un coup du chapeau lors d'un test à l'extérieur. Il a reçu le plus haut en termes de moyennes totales des batteurs licenciés (130.18: Salman Butt 34.27, Younis Khan 46.04, Mohammad Yousuf 49.86).22 Il a terminé avec un but de 5/61 mais a été puni dans les deuxièmes manches, prenant un guichet tout en concédant 106 points alors que le Pakistan fixait un objectif hors de portée de l'Inde.8 Malgré ses essais, Pathan a continué de bien performer dans l'arène de l'ODI, marquant 65 dans le premier ordre dans le premier ODI contre le Pakistan à Peshawar avant de faire trois portées consécutives de trois portails dans les matchs suivants. Cela comprenait un homme de la performance du match qui comprenait un transport de trois guichets pour 43 courses à Rawalpindi alors qu'il réclamait neuf guichets à 18,88 pour la série.10

Pathan a eu une série tranquille contre l'Angleterre après son retour en Inde, prenant huit guichets à une moyenne de 39,37 points et marquant 121 points à une moyenne de 24,2 points en trois tests. Encore une fois, sa forme ODI est restée intacte, prenant 11 guichets à 15,63, y compris un cumul de 4/51 à Goa et marquant 123 points avec la batte alors que l'Inde a facilement remporté la série 6-1.10

Omission internationale

Irfan Pathan, Australie vs Inde 2008

Pathan a commencé à subir une perte de forme lors de la tournée des Antilles en mai 2006, alors qu'il n'a réussi que 24 points avec une moyenne au bâton de six points et une moyenne de six guichets à 29,83 alors qu'il jouait dans l'arène ODI. Après un mauvais affichage dans un match de première classe, l'équipe de test l'a laissé tomber alors que V.R.V. Singh est devenu le troisième lanceur de rythme et le capitaine Rahul Dravid a abandonné la stratégie des cinq quilleurs. Pathan n'a joué qu'une seule fois dans le deuxième test, après une blessure écartée Shanthakumaran Sreesanth.

Chappell a déclaré que Pathan avait été fatigué et avait été surmené, mais avait confiance que Pathan "se remettrait de son effondrement et atteindrait de nouveaux sommets, soulignant sa jeunesse et sa capacité d'apprendre."23 L'ancien paceman indien Javagal Srinath s'est dit préoccupé par le rythme décroissant de Pathan, mais a déclaré que le swing représentait la première priorité pour soutenir le retour de Pathan au cricket international.24 Ces inquiétudes se sont encore amplifiées à la fin de 2006, lorsque Pathan avait été rétrogradé de la position de quilleur d'ouverture dans les ODI pendant le trophée ICC Champions 2006, et avait ensuite abandonné certains matchs. Ensuite, l'entraîneur l'a limité aux apparitions sporadiques d'ODI lors de la tournée ODI de novembre en Afrique du Sud.10

Depuis la tournée des Antilles en mai 2006, Pathan n'a pris des guichets qu'à 41,33. Il est par la suite tombé du top 10 du classement ICC et du top 5 du classement général après avoir passé l'année précédente sur la liste. Malgré cela, le capitaine indien Rahul Dravid est resté optimiste quant aux perspectives de Pathan, déclarant que "le nombre de Man-of-the-Matches qu'Irfan a gagné est un témoignage du fait qu'il est un partenaire gagnant pour nous. Il prend les guichets tôt, contribue avec la batte, c'est bon sur le terrain. "25 Malgré les meilleurs scores des deux manches d'un match d'échauffement de première classe à Potchefstroom alors que de nombreux batteurs spécialisés n'ont pas réussi à faire face aux conditions rebondissantes, les sélecteurs l'ont négligé pour le premier test à Johannesburg. Cela indiquait que bien qu'il ait marqué 560 points à 35 sous l'entraînement de Chappell, ils considéraient le bowling, qui déclinait régulièrement, comme sa principale responsabilité.26

Après un mauvais affichage de bowling lors du match de la tournée suivante dans lequel il a concédé 74 points en 11 overs, Pathan est devenu le premier joueur renvoyé chez lui par le BCCI lors d'une tournée. Kiran More a révélé plus tard un accord mutuel entre eux afin que Pathan puisse jouer pour Baroda dans les deux derniers tours du trophée Ranji dans une tentative de retrouver la forme via les entraînements de match au lieu de regarder les deux derniers tests depuis les lignes de touche.27 Il a ensuite mené Baroda en demi-finale après avoir marqué 82 * pour aider à vaincre l'Uttar Pradesh, mais son bowling est resté inefficace.28 L'ancien capitaine indien Sunil Gavaskar a attribué la situation de Pathan à une mauvaise gestion, affirmant que Pathan avait été "dérangé" ainsi qu'insinuant un acte criminel.29

La direction a initialement abandonné Pathan pour la série ODI organisée par l'Inde contre les Antilles, mais l'a rappelé pour le match final dans sa ville natale après avoir réclamé sept guichets contre Mumbai en demi-finale du Ranji Trophy.30 Des observateurs astucieux considéraient sa performance comme terne, prenant 1/43 sur sept overs.31Coupe du monde de cricket 2007. Les sélecteurs ont persisté et l'ont nommé dans l'équipe pour la Coupe du monde de cricket 2007,32 mais sa blessure l'a empêché de jouer dans la série ODI contre le Sri Lanka, lui refusant la possibilité de reprendre la forme.

Retour international

Pathan est retourné au cricket international le 14 septembre 2007 avec une jeune fille lors du match de qualification du super huit de l'Inde contre le Pakistan lors du tout premier World Twenty20. Ses chiffres pour ce match étaient de 2 pour 20 et ont marqué 20 points sur 15 balles. Il a bien performé tout au long du tournoi alors que l'Inde a remporté le premier Twenty20 mondial en battant le Pakistan en finale et Pathan a été déclaré l'homme du match avec 3/16 en prenant les guichets du capitaine pakistanais Shoaib Malik ainsi que de Shahid Afridi et Yasir. Arafat.

Prix

  • 2004 - Joueur émergent de l'année ICC
Précédé par:
Nouveau prix
Joueur émergent de l'année
2004
Succédé par:
Kevin Pietersen
Effectif Inde - Coupe du monde de cricket 2007
3 Harbhajan • 7 Dhoni • 10 Tendulkar • 12 Yuvraj • 13 Patel • 1 Dravid (c) • 21 Ganguly • 27 Uthappa • 34 Zaheer • 36 Sreesanth • 37 Kumble • 44 Sehwag • 56 Pathan • 68 Agarkar • 99 Karthik • Entraîneur: Chappell

Voir également

  • Équipe nationale indienne de cricket
  • Harbhajan Singh
  • Mahendra Singh Dhoni
  • Criquet

Remarques

  1. 1.0 1.1 1.2 Bhattacharya, Rahul, "l'excellente aventure d'Irfan Pathan", Cricinfo, 31 mai 2004. Consulté le 11 février 2009.
  2. 2.0 2.1 Sandhu, Arjun, "L'Inde soutient le potentiel de Pathan", British Broadcasting Corporation, 28 novembre 2003. Consulté le 11 février 2009.
  3. ↑ Coupe du monde ICC des moins de 19 ans, moyennes 2001/02. Cricinfo (2002). Récupéré le 11 février 2009.
  4. ↑ Vasu, Anand (11 septembre 2003). Temps de crise pour les probables de l'Inde. Cricinfo. Récupéré le 11 février 2009.
  5. ↑ Tournoi de quilles des moins de 19 ans asiatiques - La plupart des guichets. Cricinfo (2003). Récupéré le 11 février 2009.
  6. ↑ Vasu, Anand (7 novembre 2003). L'équipe indienne victorieuse des moins de 19 ans retourne chez elle pour applaudir. Cricinfo. Récupéré le 11 février 2009.
  7. ↑ 2e test: Australie vs Inde à Adélaïde, du 12 au 16 décembre 2003. Cricinfo (2003). Récupéré le 11 février 2009.
  8. 8.0 8.1 8.2 8.3 8.4 8.5 Statsguru - IK Pathan - Tests - Liste des manches par manches. Cricinfo (20 décembre 2006). Récupéré le 11 février 2009.
  9. ↑ Série VB, Bowling 2003-2004 - La plupart des guichets. Cricinfo (2004). Récupéré le 11 février 2009.
  10. 10.0 10.1 10.2 10.3 10.4 10.5 10.6 10.7 Statsguru - IK Pathan - ODIs - Liste des manches par manches. Cricinfo (20 décembre 2006). Récupéré le 11 février 2009.
  11. ^ "Irfan Pathan réprimandé pour violation", Cricinfo, 9 février 2004. Récupéré le 11 février 2009.
  12. ↑ Varma, Amit, "Promouvoir le discours", Cricinfo, 17 avril 2004. Récupéré le 11 février 2009.
  13. ↑ "Rahul Dravid est le joueur de l'année de l'ICC", Cricinfo, 7 septembre 2004. Consulté le 11 février 2009.
  14. ↑ Coupe d'Asie, 2004 Bowling - La plupart des guichets. Cricinfo (2004). Récupéré le 11 février 2009.
  15. ↑ Vaidyanathan, Siddhartha, "L'Australie gagne par 217 points malgré la résistance indienne", Cricinfo, 10 octobre 2004, date d'accès = 11 février 2009.
  16. ↑ Premachandran, Dileep, "Tradition myope", Cricinfo, 20 novembre 2004. Consulté le 11 février 2009.
  17. ↑ "'La balle oscille plus ici' - Pathan", Cricinfo, 12 décembre 2004. Consulté le 11 février 2009.
  18. ↑ Premachandran, Dileep, "Quelques bons hommes", Cricinfo, 29 mars 2005. Consulté le 11 février 2009.
  19. ^ "Pathan signe pour Middlesex", Cricinfo, 14 mai 2005. Consulté le 11 février 2009.
  20. ↑ Vasu, Anand, "'Je suis un peu déçu de ne pas en avoir cent' - Pathan", Cricinfo, 12 décembre 2005. Récupéré le 11 février 2009.
  21. ^ "Pathan élevé au support supérieur, Zaheer rétrogradé", Cricinfo, 24 décembre 2005. Récupéré le 11 février 2009.
  22. ↑ Basevi, Trevor, "Hat-trick heroes", Cricinfo, 1er février 2006. Consulté le 11 février 2009.
  23. ↑ Vasu, Anand, "'Irfan n'a que 21 ans et continue d'apprendre' - Chappell", Cricinfo, 14 août 2006. Consulté le 11 février 2009.
  24. ↑ Balachandran, Kanishkaa, "Srinath soutient Pathan pour qu'il vienne bien", Cricinfo, 11 août 2006. Consulté le 11 février 2009.
  25. ↑ Vaidyanathan, Siddhartha, "Irfan est un allié gagnant - Dravid", Cricinfo, 14 octobre 2006. Consulté le 11 février 2009.
  26. ↑ Premachandran, Dileep, "Plus de questions que de réponses", Cricinfo, 10 décembre 2006. Consulté le 11 février 2009.
  27. ↑ Premachandran, Dileep, "Pathan renvoyé chez lui", Cricinfo, 15 décembre 2006. Consulté le 11 février 2009.
  28. ↑ Monga, Siddharth, "Pathan impatient de jouer au bowling '- Plus", Cricinfo, 1er janvier 2007. Récupéré le 11 février 2009.
  29. ↑ "Irfan Pathan a été 'dérangé': Sunny", Dimanche midi, 30 décembre 2006. Consulté le 11 février 2009.
  30. ↑ Veera, Sriram, "Yuvraj revient pour les deux derniers ODI", Cricinfo, 25 janvier 2005. Consulté le 11 février 2009.
  31. ↑ Vaidyanathan, Siddhartha, «Réponse à la plupart des questions», Cricinfo, 1er février 2007. Récupéré le 11 février 2009.
  32. ↑ Vasu, Anand, "Sehwag et Pathan inclus dans l'équipe", Cricinfo, 12 décembre 2007. Récupéré le 11 février 2009.

Les références

  • Conn, Malcolm et Julian Knight. Cricket for Dummies. Milton, Qld: Wiley Publishing Australia, 2006. ISBN 1740311736
  • Hutchinson, Garrie. Comment jouer au cricket. South Melbourne: Lothian Books, 2002. ISBN 0734404336
  • Smith, Paul. Lignes et longueurs: l'incroyable histoire vraie de la première star du rock and roll de Cricket. Studley: Know the Score !, 2006. ISBN 1905449453

Liens externes

Tous les liens ont été récupérés le 5 mars 2018.

  • Youtube. Le premier guichet d'essai d'Irfan Pathan.
  • CricinfoIndia. Irfan Pathan.

Voir la vidéo: Irfan Pathan best ever wickets compilation. Young talent wasted. (Décembre 2020).

Pin
Send
Share
Send