Je veux tout savoir

Temple de Badrinath

Pin
Send
Share
Send


Temple de Badrinath, appelé quelques fois Temple de Badrinarayan, se trouve sur la rivière Alaknanda, dans la ville de Badrinath, dans l'État d'Uttarakhand en Inde. Largement considéré comme l'un des temples hindous les plus sacrés, le temple a été dédié à Lord Vishnu. Le temple et la ville comptent parmi les quatre sites de pèlerinage de Char Dham ainsi que l'un des 108 Divya Desams, sanctuaires sacrés pour les Vaishnavites. Le temple n'ouvre que six mois par an (entre fin avril et début novembre), en raison des conditions météorologiques extrêmes dans la région himalayenne.

Les dévots adorent plusieurs murtis dans le temple, la plus importante étant une statue d'un mètre de haut de Vishnu en tant que Lord Badrinarayan en pierre noire de Saligram. De nombreux hindous considèrent la statue comme l'une des huit swayam vyakta keshtras, ou des statues auto-manifestées de Vishnu.1 Le murti représente Vishnu assis dans une posture méditative, plutôt que sa pose allongée beaucoup plus typique. En novembre de chaque année, à la fermeture de la ville de Badrinath, les fidèles déplacent l'image vers Jyotirmath à proximité. Situé dans la réserve de biosphère de Nanda Devi des montagnes de l'Himalaya, le temple bénéficie de la grandeur de cette chaîne de montagnes majestueuse. Adi Shankara, la fondatrice d'Advaita Vedanta vers 800 de notre ère, a désigné le site comme lieu de pèlerinage sacré.

Badrinath

Badrinath, une ville sainte hindoue et un nagar panchayat dans le district de Chamoli dans l'État d'Uttarakhand, en Inde, constitue le plus important des quatre sites du pèlerinage indien de Char Dham. Située dans les collines de Garhwal, sur les rives de la rivière Alaknanda, à une altitude de 3133 m, la ville se situe entre les chaînes de montagnes Nar et Narayana et à l'ombre du pic Nilkantha (6560 m). Situé à 301 km au nord de Rishikesh, les voyageurs parcourent 233 km par la route de Badrinath à Gaurikund (près de Kedarnath).

Établi comme un lieu de pèlerinage majeur par Adi Shankara au IXe siècle, la popularité de Badrinath a considérablement augmenté ces dernières années. On estime que 600 000 pèlerins ont visité au cours de la saison 2006,2 contre 90676 en 1961.3 Le temple de Badrinath sert de lieu de pèlerinage sacré pour les Vaishnavites.

Badrinath est mentionné comme un lieu saint dans les écritures et les légendes depuis des milliers d'années. Selon le Srimad Bhagavatam, "là, à Badrikashram, la personnalité de la divinité (Vishnu), dans son incarnation en tant que sages Nara et Narayana, avait subi une grande pénitence depuis des temps immémoriaux pour le bien-être de toutes les entités vivantes."4

Badri fait référence à une baie qui a poussé abondamment dans la région, et nath fait référence à Vishnu. En Sanskrit, Badri signifie l'arbre du Jujube indien,5 qui a une baie comestible. Certaines écritures font référence aux arbres du Jujube comme abondants à Badrinath. La légende raconte que la déesse Lakshmi a pris la forme des baies pour assurer la subsistance du seigneur Vishnu pendant sa longue pénitence dans le rude climat himalayen.

Temple

La description

Sources chaudes de Tapt Kund à côté du temple de Badrinath, enfermées à l'intérieur des bains publics.

Le temple mesure environ 50 pieds (15 mètres) de haut avec une petite coupole sur le dessus, recouverte d'un toit doré doré.3 La façade, en pierre, a des fenêtres cintrées. Un large escalier mène à une haute porte voûtée, qui sert d'entrée principale. L'architecture ressemble à un vihara bouddhiste (temple), avec la façade peinte de couleurs vives également plus typique des temples bouddhistes. Juste à l'intérieur se trouve le mandapa, une grande salle à colonnes qui mène au garbha grha, ou zone principale du sanctuaire. Des sculptures complexes recouvrent les murs et les piliers du mandapa.1

Le sanctuaire principal abrite l'image en pierre noire de Lord Badrinarayan, assis sous une verrière d'or, sous un arbre Badri. Quinze murtis supplémentaires ont été placés autour du temple pour le culte, y compris les murtis de Nara et Narayana, Narasimha (la quatrième incarnation de Vishnu), Lakshmi, Narada, Ganesha, Uddhava, Kubera, Garuda (le véhicule de Lord Narayan) et Navadurga.1 Le prasad typique offert au temple de Badrinath comprend des bonbons au sucre dur, du Pongal, du Tulsi et des fruits secs. Les sources chaudes de soufre de Tapt Kund se trouvaient juste en dessous du temple. Réputés comme médicinaux, de nombreux pèlerins considèrent la baignade dans les sources avant de visiter le temple comme une exigence. Les sources ont une température toute l'année de 45 ° C.

Légende

Des textes religieux remontant à la période védique mentionnent Badrinath. Certains témoignages affirment que le temple avait été construit sur un ancien site de temple bouddhiste. Une légende explique la raison pour laquelle Vishnu est assis en padmasana, plutôt que couché. Selon l'histoire, un sage qui a vu l'époux de Vishnu Lakshmi se masser les pieds a châtié Vishnu. Vishnu est allé à Badrinath pour effectuer l'austérité, méditant pendant longtemps dans padmasana.1 À ce jour, la zone autour de Badrinath attire des yogis qui viennent pour la méditation et l'isolement.

Une autre légende raconte que Shiva et Parvati ont exécuté des tapas à Badrinath. Vishnu est venu déguisé en petit garçon, pleurant fort et les dérangeant. Parvati a demandé la raison de ses pleurs et il a répondu qu'il voulait Badrinath pour la méditation. Shiva et Parvati ont découvert Lord Narayan déguisé. Ils ont ensuite quitté Badrinath et se sont installés à Kedarnath. Selon le Srimad Bhagavatam, "là, à Badrikashram, la personnalité de la divinité (Vishnu), dans son incarnation en tant que sages Nara et Narayana, avait subi une grande pénitence depuis des temps immémoriaux pour le bien-être de toutes les entités vivantes."6 Le Skanda Purana déclare: «Il existe plusieurs sanctuaires sacrés au ciel, sur terre et en enfer; mais il n'y a pas de sanctuaire comme Badrinath. »La zone autour de Badrinath a également été célébrée à Padma Purana comme regorgeant de trésors spirituels.3

Histoire

Adi Shankara a établi Badrinath comme lieu de pèlerinage au IXe siècle. Shankara a découvert l'image de Badrinarayan dans la rivière Alaknanda et l'a consacrée dans une grotte près des sources chaudes de Tapt Kund.3 Au XVIe siècle, le roi de Garhwal déplaça le murti vers le temple actuel.3 Le temple a subi plusieurs rénovations majeures en raison de l'âge et des dommages causés par une avalanche.7 Au XVIIe siècle, les rois de Garhwal agrandissent le temple. Après des dégâts importants lors du grand tremblement de terre de l'Himalaya de 1803, le roi de Jaipur l'a reconstruit.81

Nambudiri Tradition

Bien que Badrinath se trouve dans l'extrême nord de l'Inde, le prêtre en chef (ou Rawalat) vient traditionnellement de la classe Nambudiri Brahmin de l'extrême sud de l'Inde au Kerala. Adi Shankara, un Malayali, a commencé cette tradition. Les Dimripundits, appartenant au Village Dimmer de Garhwal, aident le Rawal. Badrinath représente l'un des rares temples du nord de l'Inde qui suit l'ancienne tradition Tantra-Vidhi de Shrauta plus courante dans le sud de l'Inde.

Panch Badri

Le temple de Badrinath compte parmi cinq sanctuaires apparentés appelés Panch Badri dédiés au culte du Seigneur Vishnu.9

  • Vishal Badri: Temple de Badrinath à Badrinath.
  • Yogadhyan Badri: situé à Pandukeshwar, a une image de Badrinath en posture méditative. La légende raconte que le roi Pandu y a installé une statue nommée Yogadhyan Badri.
  • Bhavishya Badri: 17 km de Jyotirmath à Subain. La légende dit que lorsque le mal se lèvera dans le monde, Badrinath deviendra inaccessible et Lord Badrinath apparaîtra au temple Bhavishya Badri. Ainsi, l'avenir, ou Bhavishya Badri.
  • Vridh Badri: Sept km de Jyotirmath à Animath. Vridh Badri signifie «Old Badri». La légende dit que l'image de Badrinath avait à l'origine été adorée ici, avant d'être consacrée à l'actuelle Badrinath.
  • Adi Badri: 17 km de Karnaprayag. Un complexe de temples composé de seize petits temples avec des sculptures complexes abrite une statue de trois pieds en pierre noire de Lord Vishnu.

Voir également

  • Temple de Kedarnath
  • Char Dham

Remarques

  1. 1.0 1.1 1.2 1.3 1.4 Subhadra Sen Gupta, Badrinath et Kedarnath, les dhaams de l'Himalaya, Série Chaar dhaam (New Delhi: Rupa & Co., 2002).
  2. L'Hindou journal, 17 novembre 2006.
  3. 3.0 3.1 3.2 3.3 3.4 Nautiyal, Appel de Badrinath
  4. ↑ A. C. Bhaktivedanta Swami Prabhupāda et Hridayananda Goswami, Śrīmad-Bhāgavatam: avec une courte esquisse de la vie du Seigneur Śrī Caitanya Mahāprabhu, le prédicateur idéal de Bhāgavata-dharma, et le texte sanskrit original, sa translittération romaine, synonymes, traduction et prétentions élaborées (New York: Bhaktivedanta Book Trust, 1972), 3.4.22.
  5. ↑ Indian Jujube Récupéré le 24 juin 2008.
  6. ↑ Srimad Bhagavatam, 3.4.22
  7. ↑ Prakashan, Uttarakhand Yatra.
  8. ↑ Uttaranchal se développant sur un sol fragile. Boloji.com. Récupéré le 5 octobre 2007.
  9. ↑ Sunita Pant Bansal, Dieux et déesses hindous (Spb Enterprises Pvt Ltd, juin 2005, ISBN 978-8187967729).

Les références

  • Un guide de Shri Badri-Kedar yatra avec une description complète de Yamnotri, Gangotri, Kedarnath, Badrinath et Satyapath. Rishikesh: Shri 108 Baba Kali Kamliwale Kshetra de Rama Nathji, 1938. OCLC 29257334
  • Bansal, Sunita Pant. Dieux et déesses hindous. Spb Enterprises Pvt Ltd, 2005. ISBN 978-8187967729
  • Bhaktivedanta Swami Prabhupāda, A.C., et Hridayananda Goswami. Śrīmad-Bhāgavatam: avec une courte esquisse de la vie du Seigneur Śrī Caitanya Mahāprabhu, le prédicateur idéal de Bhāgavata-dharma, et le texte sanskrit original, sa translittération romaine, synonymes, traduction et prétentions élaborées. New York: Bhaktivedanta Book Trust, 1972. OCLC 708227
  • Kumar, Dinesh. Le complexe sacré de Badrinath: une étude du pèlerinage himalayen. Varanasi: Kisohr c'est-à-dire Kishor Vidya Niketan, 1991. OCLC 38898537
  • Malhotra, S. S. L. Aux pieds du Badri: une randonnée vers les sanctuaires de Badrinath, Kedarnath et Hemkund Sahib. New Delhi: Vikas Pub. Maison, 1977. OCLC 3670239
  • Nauṭiyāla, Śivānanda. Kedāra-Badarī yātrā-darśana. Lakhanaū: Sulabha Prakāśana. 1986. OCLC 20995890
  • Nautiyal, Govind Prasad. Appel de Badrinath; contient une description de Badrinath, Kedarnath, Yamnotri, Gangotri, Kailas-Mansarovar, etc.. Badrinath, U.P .: Comité des temples Shri Badrinath-Kedarnath, 1962. OCLC 210320
  • Saili, Ganesh. C̄hār Dhām̄: maison des dieux. Inde: Indus, 1996. ISBN 978-8172232245
  • Sen Gupta, Subhadra. Badrinath et Kedarnath, les dhaams de l'Himalaya. Série Chaar Dhaam. New Delhi: Rupa & Co., 2002.
  • Venkatraman, G. R. Chār dhām yātra = Vol extatique dans l'Himalaya. Bombay: Bharatiya Vidya Bhavan, 1988. OCLC 20265368

Pin
Send
Share
Send