Je veux tout savoir

Joan le boiteux

Pin
Send
Share
Send


Héritage

En plus de la valeur de son héritage de patronage, Jeanne est la matriarche de la maison de Vallois qui a continué à gouverner la France jusqu'en 1589. Pendant cette période, la France s'est progressivement dirigée vers un système de gouvernance centralisé, les rois prétendant gouverner de droit divin. D'autre part, le mécénat royal de l'apprentissage et le désir de la France d'être un leader culturel ainsi qu'une puissance économique et militaire en Europe ont fait de la France un moteur du développement intellectuel. À mesure que la notion d'État-nation s'est développée, cela a conduit à la demande d'une plus grande participation à la gouvernance de la part des non-élites, traditionnellement exclues des couloirs du pouvoir.

Peu de reines françaises ont exercé autant d'influence que Jeanne. Son intérêt sérieux pour l'apprentissage pendant que son mari poursuivait des objectifs militaires et dépensait de l'argent pour le divertissement a considérablement contribué à une tendance en France à apprendre à devenir parrainé par l'État, une priorité de la cour. Cela a été décrit comme le transfert des connaissances du «clergé au tribunal». Cette tendance, qui a commencé sous le règne de Philippe IV, a été soutenue par Philippe VI par la reine plutôt que par le roi. Bien que l'apprentissage soit une activité d'élite, il s'agissait également d'une activité laïque et a finalement informé une "conscience politique laïque plus large", car il était également mené en langue vernaculaire.11 Finalement, les idées générées par cet apprentissage ont remis en cause le pouvoir royal.

Remarques

  1. ↑ André Saglio, Meubles français (Thomaston, GA: JM Classic Editions, 2007, ISBN 9781905217625), 31.
  2. ↑ Women in Power, Régente Reine Jeanne de Bourgogne de France. Récupéré le 21 novembre 2008.
  3. ↑ Knecht (2004), 11.
  4. ↑ Overy (2004), 160.
  5. ↑ Duby (1993), 274.
  6. 6.0 6.1 Kibler (1995), 492.
  7. ↑ Emmerson (2006), 528.
  8. ↑ Knecht (2004), 11.
  9. ↑ McCash (1996), xi.
  10. ↑ McCash (1996), xvii.
  11. ↑ Rita Copeland, Rhétorique, herméneutique et traduction au moyen-âge: traditions académiques et textes vernaculaires (Cambridge, Royaume-Uni: Cambridge University Press, 1991, ISBN 9780521385176), 135.

Les références

  • Emmerson, Richard Kenneth et Sandra Clayton-Emmerson. 2006. Chiffres clés de l'Europe médiévale: une encyclopédie. New York, NY: Routledge. ISBN 9780415973854.
  • Duby, Georges. 1993. La France au Moyen Âge 987-1460: de Hugh Capet à Jeanne d'Arc. Une histoire de France. Oxford, Royaume-Uni: Blackwell. ISBN 9780631189459.
  • Kibler, William W. 1995. France médiévale: une encyclopédie. New York, NY: Garland Pub. ISBN 9780824044442.
  • Knecht, R.J. 2004. Les Valois: rois de France, 1328-1589. Londres, Royaume-Uni: Hambledon et Londres. ISBN 9781852854201.
  • McCash, June Hall. 1996. Le patronage culturel des femmes médiévales. Athènes, Géorgie: University of Georgia Press. ISBN 9780820317021.
  • Overy, Richard. 2004. Le Times complète l'histoire du monde, 6e éd. New York, NY: Barnes et Noble. ISBN 076077840X.

Liens externes

Tous les liens ont été récupérés le 9 mai 2018.

  • JEANNE "la Boiteuse" de Bourgogne.

Pin
Send
Share
Send